La conjonction des crises économique, écologique et sociale nous oblige à repenser nos modèles de société.

Un fait peu connu est que, de par l'organisation de la distribution (flux tendus, transports...), l'autonomie alimentaire de nos villes n'est que de 3 jours. Ce constat nous amène à anticiper sur l'indispensable relocalisation de l'économie et en particulier celle de la production alimentaire. C'est dans cet esprit que des associations comme CATA 33 achètent des terres agricoles afin d'y installer des agriculteurs en maraîchage bio.